12 Nov 2018

La compagnie aérienne Air Sénégal recevra son premier Airbus A330-900neo dans les temps, et ce malgré un certain retard pris par l’équipementier Rolls-Royce qui a des difficultés à livrer les moteurs Trent 7000 équipant le long-courrier.

C’est ce qu’a pu constater en personne le Président de la République du Sénégal, Macky Sall, qui a visité fin octobre l’appareil sur sa ligne d’assemblage à l’usine d’Airbus Industries de Toulouse. « Nous sommes ravis ! L’avion est superbe et le calendrier de construction parfaitement respecté. L’appareil sera le fleuron de notre flotte et nous aidera à nous positionner comme l’un des leaders en termes de compagnies aériennes en Afrique de l’Ouest », a déclaré Philippe Bohn, directeur général d’Air Sénégal.

Air Sénégal sera la compagnie africaine de lancement de l’Airbus A330-900neo, nouvelle version remotorisée de l’A330 qui sera donc équipé de moteurs Trent 7000 de Rolls-Royce. L’appareil d’Air Sénégal embarquera des équipements modernes et une technologie de pointe (wifi, larges écrans, divertissements à bord variés et connectés). D’une capacité de 290 passagers, il sera configuré en 3 classes (32 sièges en classe Affaires, 21 sièges en classe Premium Economie et 237 sièges en classe Economie) et entrera en service le 1er février 2019 à l’occasion de l’inauguration de la nouvelle ligne quotidienne Dakar-Paris.

Les vols commerciaux débuteront comme prévu début février 2019 avec un service quotidien entre l’aéroport International Blaise Diagne de Dakar et l’aéroport Paris-Charles de Gaulle (Terminal 2E). Le vol aller HC403 décollera de Dakar à 09h50 pour arriver à Paris à 16h15; le vol retour HC404 quittera Paris à 18h45 pour atterir à dakar à 23h30.

A ce jour, la compagnie nationale sénégalaise Air Sénégal dessert 9 destinations régionales réparties dans 9 pays africains. Sa flotte est composée de 4 appareils – dont 2 Airbus A319 et 2 ATR72-600. (Air Journal, photo: Airbus)