08 Nov 2018

La liaison aérienne entre l’Angola et le Cap Vert reprendra d’ici la fin de l’année après la mise au point de quelques ajustements techniques. L’annonce est du ministre angolais des Transports, qui vient de terminer une visite au Cap Vert.

Ricardo Viegas D’Abreu a donné cette assurance le vendredi 02 novembre au terme d’une réunion de travail à Praia avec le Premier ministre cap-verdien et avec lequel ils ont abordé des questions relatives aux transports aériens.

« Nous sommes venus discuter des opportunités dans ce secteur pour les deux pays, et nous avons consacré la journée à réfléchir sur des liaisons entre Luanda et Sal ou Praia, ainsi que d’autres destinations à partir du Cap Vert » a-t-il déclaré, cité par l’agence de presse Inforpress.

Les dirigeants de TAAG et de Cabo Verde Airlines ont finalisé une plateforme de coopération qui permettra la reprise des vols d’ici la fin de l’année avec une première liaison entre Luanda et Sal et plus tard vers Praia, a rassuré le ministre. Afin de garantir la pérennité de cette route, le ministre a indiqué que les deux parties ont également discuté des possibilités pour TAAG de prolonger la ligne vers les États-Unis et d’autres destinations.

Les deux gouvernements ont en outre signé des instruments de coopération entre l’Agence de l’aviation civile (AAC) du Cap Vert et l’Institut national de l’aviation civile (INAVIC) d’Angola. Les discussions ont abouti à la signature d’un accord bilatéral en matière de transports aériens entre l’Angola et le Cap Vert. Cet accord « représente la relance d’une relation stratégique et historique dans le domaine des transports, qui revêtait une grande importance pour les deux pays » a souligné Ricardo Viegas D’Abreu.

Jusqu’en octobre 2016, TAAG connectait Luanda à Praia, deux fois par semaine avec une escale à Sao Tomé. La ligne était opérée en Boeing B737. (NewsAero)